Bertrand Got

Semblable à un modeste phare,  mais solidement ancré sur son écueil granitique, l’artiste lance des signaux lumineux perpétuels et intermittents. Il est seul, pugnace, et accomplit la mission qu’il s’est fixée sans jamais savoir qui il éclaire, à supposer même qu’il éclaire quelqu’un.

L’homme, d’un naturel plutôt réservé, est un perfectionniste polymorphe. Qu’il travaille à la création de mobilier, ou comme  décorateur d’intérieur, le même souci du détail et de l’harmonie l’obsède. Mais c’est dans ses sculptures et ses toiles que, libéré des contraintes des commanditaires, il exerce sa plus grande liberté.

On se souvient de ses “sapiens”, sculptures filiformes et métonymiques. Nulle métaphore sur la vacuité de l’existence dans ces figures en ferraille à béton, mais une poésie infinie qui se dégageait de cet assemblage brut de tiges métalliques soudées entre elles. La recherche portait alors et uniquement sur la structure osseuse et ses articulations. Les corps avaient quelque chose de statique et de définitif, sans rondeur, ni souplesse.

On retrouve dans cette nouvelle série de toiles noires ” pluies acides”,  la rugosité du matériau et celle du procédé. Il obtient dans son laboratoire de savant fou, une pâte minérale proche de la lave qu’il retravaille sur le support. Le résultat relève davantage de scarifications que de strates. La régularité que l’on y voit au premier regard  se transforme sous l’œil observateur, et peu à peu, apparaissent les traces des luttes que l’artiste mène avec le matériau.

Ces paréidolies suggérent plus qu’elles ne disent, et sont pour celui qui regarde d’une harmonie toute mesurée bien que sorties du tumulte de la matière.

C’est bien là le point de jonction de toute la production de Bertrand; ce point d’équilibre précaire mais jubilatoire, entre le statique et le dynamique, le plein et le néant, l’ordre et le chaos; un point de bascule qui tient lieu de pensée commune à sa création et ce, quelles que soient les directions que prend son travail.

Co.

 

2017 Pluies Acides N °1 échelle de Bortle Classe 2 – 100 X 100 – technique mixte sur toile
en savoir plus sur bertrand?
 Sa page Facebook : Got Bertrand